thomas griffon
thomas griffon
thomas griffon
City-maker
thomas griffon

thomas griffon

région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

124 publications
746 abonnés
714 abonnements
37 ans
City-maker depuis juil. 19
14 cards
0 abonnés

C’EST LA SAISON DES DANS VOTRE RÉGION ?

Vos adresses & posts nous intéressent, devenez City-Maker Local*

* COMMUNITY MANAGER LOCAL

VOUS AUSSI, CONFIEZ VOS RÉSEAUX SOCIAUX À NOS CITY-MAKERS

thomas griffon

thomas griffon

région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

124 publications
746 abonnés
714 abonnements
37 ans
City-maker depuis juil. 19
14 cards
0 abonnés

C’EST LA SAISON DES DANS VOTRE RÉGION ?

Vos adresses & posts nous intéressent, devenez City-Maker Local*

* COMMUNITY MANAGER LOCAL

VOUS AUSSI, CONFIEZ VOS RÉSEAUX SOCIAUX À NOS CITY-MAKERS

CatégorieManger

Rencontre avec Romain Jolly, cofondateur du Bistrot Chez Loulou à Champier

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

thomas griffon« Faites vivre le village ! »

Rencontre avec Romain Jolly, cofondateur du Bistrot Chez Loulou.

Pourquoi avoir ouvert ce bistrot?

Premièrement on fait un bail avec la mairie qui courait avec ma double activité (c'était anciennement un local pour mon magasin d'informatique). Et deuxièmement, on avait beaucoup de demande, bizarrement dans un magasin d'informatique sur "est-ce qu'on peut boire un café dans le coin?", il n'y avait plus vraiment de bar à Champier et donc on a voulu faire un lieu de rencontres et d'échanges sur ce thème là.

Est-ce que tu peux me présenter le fonctionnement du Bistrot?

Nous sommes trois gérants, c'est une SARL. Claude est en charge de tout ce qui est cuisine, nourriture... Anne est en charge de la salle et du service.

Moi je m'occupe de l'administratif et de la comptabilité. Je dépanne quand il faut, un jeudi soir par exemple quand il manque Anne ou Claude ou quand ils ont besoin de leurs soirées.

Est ce que tu peux me préciser votre offre de restauration?

Ce n'est pas un restaurant mais bien un bistrot, on insiste là dessus car nous n'avons pas de cuisine, on a un tout petit coin où Claude prépare les plats. 

En termes de nourriture, on fait l'ardoise du jour et on tient au mot "ardoise" et non pas au mot menu car la personne qui a faim devra se contenter de ce qui est proposé sur l'ardoise. Le soir, nous proposons des planches de charcuterie, de fromages, mix, quelques fois on a des wraps, des bruschettas.

En ce qui concerne les boissons, nous avons tout ce qui est sans alcool et on propose aussi des offres de boissons façon bar à bière, bar à vins. Nous distribuons deux bières de nos voisins la micro brasserie "Les Bières du temps" et nous sommes fournis par un limonadier qui nous équipe en bières et en vin.

Au-delà des demandes que tu as eu au magasin d'informatique, est ce qu'il y a une autre volonté d'être ici à Champier?

Oui, je suis originaire de Champier et c'est vrai que ça me tenait à cœur. J'ai été obligé de fermer le magasin d'informatique pour des questions de sécurité suite à des cambriolages successifs et cela m'embêtait de quitter le village, c'était comme un échec même si j'ai gardé l'autre magasin et qu'on en est très content.

Je suis attaché au village, au centre bourg, je suis président de l'association "Animation Commerciale et Artisanale Champiéroise" et je voulais rester impliqué dans ce mouvement perpétuel qu'on arrive à faire dans les petits villages.

Aujourd'hui, il y a ce moment convivial avec la dégustation d’huîtres, est-ce que vous faites d'autres événements comme celui-ci en fonction de la saison par exemple ou de l'actualité?

Claude essaye de panifier une manifestation tous les deux mois. Pour l'instant, on a fait une grosse inauguration cet été, il y a eu une bonne répercussion, nous avons eu pratiquement 450 personnes. Nous avons également fait "tête de veau", un matin brunch pour le match de rugby France-Pays de galle, et la prochaine devrait être une soirée raclette un samedi soir.

Si tu devais convaincre quelqu'un de venir dans votre Bistrot ?

C'est de l'original!!!

Pour la nourriture, on ne fait que du frais, on a très peu de place, une toute petite cuisine, pas de congélateur, notre chef achète le matin. Nous travaillons essentiellement avec des produits locaux : notre boucher est à 10 mètres à gauche, notre boulanger 10 mètres à droite, notre brasseur à 100 mètres en face, la fromagerie d'Eydoche à moins d'un kilomètre.

Nous avons toujours une ambiance "bon vivant". On a voulu faire un bistrot et non pas un bar. Les gens viennent en poussette, des mamies viennent prendre le thé, les gars du foot viennent boire une bière et regarder le match.

C'est un lieu d'échange pour toutes générations.

Ce Bistrot, c'est un peu une nouvelle aventure, quelque chose que tu as créé, de quoi es tu le plus fier ici?

Je ne sais pas si on peut parler de fierté, mais je suis assez satisfait d'avoir vraiment transformer le lieu, beaucoup de personnes ne reconnaissent pas le lieu par rapport au magasin d'avant. On a tout fait nous-même. J'ai échangé avec un ami pour faire des plans. J'ai tout fait avec mon papa qui m'a grandement aidé car il a travaillé dans le bâtiment et qu'il est à la retraite.

Nous avons aussi créer des emplois. Ma femme était au chômage et auparavant travaillait sur Lyon en crèche. C'était difficile de retourner à Lyon tous les jours. Claude avait un travail mais s'épanouit dans ce nouveau rôle même s'il est très fatigué. 

Tous les bons retours qu'on a nous rendent aussi très fiers.

Je ne sais pas si c'est de la fierté mais tous ces retours positifs..... qui rendent ... peut être fier... c'est peut être le mot.

Le mot de la fin?

Venez nombreux !

INFOS PRATIQUES

  • Adresse : 82 Allée des Acacias, 38260 Champier