Retour sur un shooting photo de notre influenceur/ photographe en local

Cassandre Garnier

En savoir plus

Photos par Cassandre Garnier

Bretagne

Crêperie La Saint-Georges à Rennes

Pourquoi ce restaurant et combien de fois y es-tu allée ?

Bretonne (pur beurre), j’adore les crêpes sucrées comme salées, de froment ou de sarrasin. A la maison, nous en cuisinons très régulièrement. Et pas uniquement lors de la chandeleur. Entre amis, il est souvent très facile d’aller dans une crêperie pour que ça convienne à tout le monde niveau gustatif comme niveau budget. Sauf qu’à la crêperie « La Saint Georges », la crêpe de froment et la galette de blé noir deviennent un luxe et un véritable plat gastronomique, ce qui fait une très belle vitrine à la culture bretonne ! Il faut savoir qu’il existe deux adresses « La Saint Georges » à Rennes, tenues par le même propriétaire et proposant la même carte. J'y suis déjà allée au moins trois fois à celle située rue Jules Simon prêt des Halles.

Tu convaincrais comment un copain d'y aller ?

En lui disant que c’est certainement l’une, si ce n’est la meilleure crêperie de la capitale Bretonne ! Convainquant non ? Si ce n’est pas suffisant, je lui dirais que c’est ici qu’on peut manger les sorbets salés les plus originaux que je connaisse (camembert, chèvre, petits pois menthe, concombre ...)

Tu as mangé quoi et c’était comment ?

Qui dit « La Saint Georges » dit, en fait, qu’ici toutes les crêpes et galettes portent le nom de Georges. Ce soir là, j’ai opté pour la Georges Segal ( du nom d’un célèbre peintre et sculpteur pop-art new-yorkais mais aussi la galette la plus chère de la carte ...) à base de St Jacques, poireaux, réduction balsamique et sorbet carotte curry. J’ai fait confiance au « maître galettier » et j’ai pris un verre de Muscadet Sèvre et Maine comme l’accort met/vin le suggérait. C’était parfait. Il y avait une belle quantité de St Jacques et j’adore quand la galette est croustillante ! Encore une fois, il n’y a qu’ici qu’on peut manger des galettes si sophistiquées et qui, malgré l’originalité des associations, restent tout simplement délicieuses. Je vous conseille aussi la Georges Sand que j’avais prise la dernière fois. Et si j’aimais l’andouille, j’aurais pris la Georges d’Amboise, ne serait-ce que pour goûter la glace au sarrasin. En dessert, j’ai opté pour la crêpe du moment au chocolat Milka décorée d’oursons en guimauve, de crêpe dentelle avec une glace vanille et chantilly ... : un bijou de gourmandise !

On parle de la déco ?

Je ne pourrais donc vous parler que de la crêperie située rue Jules Simon. Pour être passée devant la seconde, rue du chapitre, elle semble justement différée par cet aspect qu’est la déco. On mange soit sur des chaises ou dans des canapés ultra confortables. La moquette foncée au sol et les petites lampes à chaque table dégagent une ambiance très feutrée. Pourtant, la déco sobre et le peu d’objet ainsi que l’entrée donnent une impression de très grand espace. On trouve des pointes de couleurs pastels (bleu,vert) avec des objets et peintures contemporains. Stylisée sans en faire trop.

Tu as pensé quoi du service, de l’accueil ?

Les serveurs sont tous très jeunes et très professionnels. Avec le peu de vue qu’on a sur la cuisine, on sent que dans l’ensemble, il y a un désir d’apprentissage et de transmettre. On ne plaisante pas avec le savoir faire de la galetière !

Excuse, mais :

On peut dire qu'on vient de ta part ?

Quel honneur ! (Rires)

Si tu devais rebaptiser le resto, tu l'appellerais comment ?

Cette question est très difficile tellement « La Saint Georges » fait presque parti du patrimoine rennais au niveau de la gastronomie. Il faudrait trouver un nom qui allie à la fois une connotation luxueuse pour redonner toutes ses lettres de noblesse à la galette et en faire un plat convoité à l’international et qui en même temps suggère comme le fait déjà l’enseigne, le prénom d’un proche qui nous a transmis son savoir faire comme une tradition perpétrée et mise à jour. « Maestria » ?... Non... Vraiment trop dure cette question ...

Dans quelle autre ville du monde verrais-tu ce resto ?

Alors là, je vais tricher car il se trouve que la fameuse « La Saint Georges » a fait son entrée à La Réunion. Tous les serveurs avaient d’ailleurs un polo « 974 » pour l’occasion. Alors oui, effectivement, on reste en France mais je trouve ça dingue et ça montre encore une fois à quel point la galette s’exporte ! Je me rappellerai toujours passer devant une vitrine d’une crêperie à Tokyo exposant des bouteilles de cidre du Val de Rance ..: quelle fierté !

Pour résumer ton expérience, tu choisirais quel Gif ?

Cassandre Garnier

477

Publications

251

Abonnés

590

Abonnements

25 shooting photos

Je veux travailler avec Cassandre

INFOS PRATIQUES

Category
Site internet du restaurant
https://www.creperie-saintgeorges.fr
Compte Instagram du restaurant
https://www.instagram.com/explore/locations/213608816/creperie-st-georges
Budget

normal (cher pour une crêperie)

Accès handicapé

oui

Bébé-friendly

oui

Ma dernière visite

21/02/2019

Autres photos qui pourraient vous intéresser

Découvrez comment nos influenceurs et photographes locaux peuvent créer l’évènement dans votre entreprise / point de vente

1

Opération d’influence locale 100% digitale

2

Opération d’influence locale évènementielle

3

Opération d’influence locale atelier

4

Prestation de shooting photo 100% local